mercredi 2 novembre 2011

Indignons-nous, contre l'indigne vieux schnock qu'est Stéphane Hessel, l'antisémite, le haineux, l'imposteur et le fumiste!!!




















































Voici deux textes de l’universitaire et de l’écrivain français Guy Millière, sur cet étrange personnage qu’est Stéphane Hessel (photo ci-haut, avec le leader du Hamas, Ismaël Haniyeh)!!!

Bonne lecture!!!

***********

J'avais eu l’idée d’écrire une réplique, au petit ouvrage qui est signé, par Stéphane Hessel, et qui s’intitule «Indignez-vous»!!! Qu’un ouvrage qui est, aussi, indigent puisse connaître un tel succès me semblait être, tristement, significatif de ce que la France est en train de devenir : un pays qui est dominé, jusqu’à l’hégémonie, par la plus niaise et la plus nocive imbécillité!!!

Qu’autant de gens puissent trouver de la profondeur, à un tel étalage de platitudes qui sont éculées, de stéréotypes qui sont navrants et de clichés, pour de ramollis du bulbe rachidien, me paraissait être inquiétant et être, avant tout, consternant!!!

J’avais envisagé d’intituler ma réplique «Le vieillard qui est indigne»!!!

Qu’un homme de 94 ans mette, en avant, son âge comme étant un moyen d’intimider ou comme étant un moyen de se poser, en grand sage, me semblait être un procédé qui est vil et qui est teinté de la plus basse des démagogies!!! Que cet homme mette, en avant, sa supposée appartenance, à la Résistance, il y a de ça 70 ans, pour justifier des positions qui sont bancales, au XXIe siècle, était, à mes yeux, un acte d’usurpation!!! Que cet homme s’invente une notable participation, à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, relevait, pour moi, de l’imposture!!! Qu’il use d’une ascendance juive, pour procéder, à de sournois glissements, vers la haine du peuple juif, ne pouvait que m’apparaître nauséabond!!!

Mon ami David Reinharc, qui a fondé, il y a quelques mois, une maison d’édition, à laquelle je souhaite le plus grand succès, a été plus rapide que moi!!!

Il a fait paraître un ouvrage qui est, aussi, bref que ne l’est «Indignez-vous», mais qui est beaucoup mieux écrit et qui est bien davantage le porteur d’un sens!!!

Cet ouvrage qui s’intitule «J'y crois pas» constitue une réponse, à Hessel!!! Il est rédigé, par un homme de 31 ans, mais, comme le dit si bien une chanson de Georges Brassens, en matière d’intelligence, le temps ne fait rien, à l’affaire!!! Cet homme n’a pas le passé qui est prestigieux ou le passé qui est réel ou le passé qui est supposé de Hessel!!! Il réagit, comme un homme qui est confronté, à la réalité de la France, telle qu’elle est, aujourd’hui!!! Et, il perce d’une série de coups d’épingle qui sont bien ajustés, dans les baudruches qui sont gonflées, par Hessel, en montrant que celui-ci ne manque vraiment pas d’air!!!

«C’est une étrange sensation de déjà lu, note-t-il : le déclin des acquis sociaux, le triomphe des riches et celui de la société de consommation, la persécution des «sans-papiers», la défense des Palestiniens, etc.!!! Ah, bon??? C’était çà???»

Suivent, alors, des propos qui sont sans appel, sur les causes de l’effondrement des systèmes sociaux, dans ce pays, sur les effets de l’immigration qui est incontrôlée, sur les conséquences du pédagogisme, dans la destruction de l’éducation nationale, sur l’endettement qui conduit, à la ruine, etc.!!!

Suivent, surtout, des accusations, comme celle-ci : «Je trouve criminel, de la part de certains Français, de ne pas s’inquiéter et de refuser, obstinément, de voir la réalité, sous prétexte de fausses indignations qui sentent le moisi!!!»!!!

Suit, aussi, une interpellation de Hessel lui-même : «Il est, pour le moins, étrange, de la part d’un ancien ambassadeur de la République française, de n’avoir, pour toute indignation qui est à signaler, au moment d’élargir son propos, à des questions internationales, et après avoir parlé d’universalité, de n’avoir, dis-je, que Israël, à condamner!!!»!!!

L’ouvrage est signé d’un pseudonyme : Orimont Bolacre!!! Il compte 32 pages, seulement, soit un peu plus que l’ouvrage de Stéphane Hessel, mais, à la différence de celles de l’ouvrage de Stéphane Hessel, ce sont des pages qui sont bien remplies, avec la promesse d’une heure de lecture qui est gratifiante
!!!





***********

J’ai déjà eu l’occasion de dire ce que je pensais de l’indigne vieillard qui est appelé Stéphane Hessel!!! Pierre-André Taguieff a ajouté, dans ces colonnes, des détails supplémentaires qui sont très utiles, pour montrer que, outre le fait que c’est un vieillard qui est indigne, c’est, aussi, un usurpateur!!!

Ne ratant jamais une occasion d’ajouter une vomissure, à celles qui l’ont précédée, Stéphane Hessel a continué, sur sa lancée, cette semaine!!! Ce n’est plus le vieillard qui est indigne!!! Cette fois-ci, c’est papy qui fait de la collaboration active, avec le terrorisme antisémite, version gore!!!

Après avoir répété, dans une formule rituelle, qu’il était à demi-Juif, ce qui ne l’immunise pas contre le fait d’être ce qu’il est, et, après avoir souligné qu’il aimait la culture juive et ce que «nous devons tous, au peuple juif», des formules qui sont utilisées, par tous les antisémites d’aujourd’hui qui veulent être, politiquement, corrects, Hessel s’est livré, à une apologie du Hamas qui est défini, par lui, comme étant un «mouvement nationaliste libérateur»!!! Il a ajouté que «la Palestine est, militairement, occupée», ce qui, dans ce contexte, signifie une approbation de la «libération» que veut le Hamas, à savoir une extermination de tous les Juifs du Proche-Orient, ce qui est nécessaire, pour que la «libération» soit complète et pour que l’«occupation» cesse vraiment!!!

Il a assimilé les actes terroristes qui sont commis, par le Hamas, à «une violence qui est nécessaire, pour obtenir un progrès, dans des négociations», et il a, donc, légitimé les actes terroristes du Hamas!!! Il a placé, sur un pied d’égalité, «la résistance du peuple palestinien» et la résistance de la France, contre l’occupation allemande, dans les années 1940!!!

Quels que soient ses propos, par ailleurs, sur Israël, il est apparu, ainsi, sous son vrai visage : celui d’un complice des assassins djihadistes, par le recours, à l’apologie de ceux-ci, et celui d’un enthousiaste compagnon de route de racistes anti-juifs qui ne cachent pas, une seule seconde, leurs intentions génocidaires!!!

Son visage est, aussi, celui de quelqu’un qui nie la légitimité de l’existence de Israël et qui affirme les droits qui sont pleins et qui sont entiers d’un «peuple» qui a été conçu, comme une arme qui était destinée, à exterminer les Juifs du Proche-Orient!!! Donc, il affirme les droits qui sont pleins et qui sont entiers de maîtres terroristes d’utiliser cette arme, pour transformer Israël, en un charnier, et pour transformer les Arabes de Gaza et ceux de la Judée-Samarie, en animaux sacrificiels!!!

En plaçant la Résistance française, sur un pied d’égalité, avec le Hamas, Hessel a fait bien pire que de salir la Résistance, en la ravalant, au rang d’une organisation antisémite qui est empreinte de bestialité!!! Il a identifié la Résistance française, à un mouvement qui, outre ses racines islamistes, est, aussi, imprégné d’idées qui sont issues, directement, du nazisme et il a, donc, trahi, absolument et de part en part, les idéaux qui ont pu être ceux de la Résistance française, car celle-ci luttait, contre le nazisme et contre la bestialité antisémite de celui-ci!!!

Hessel prétend incarner l’esprit de la Résistance française!!! Mais, ses valeurs d’aujourd’hui sont, plutôt, celles d’un homme qui aurait envoyé des Juifs, à la chambre à gaz, après les avoir dénoncés, à la Gestapo!!!

Les journalistes qui ont réalisé l’entretien, pour Europe 1 et pour TV5, ne sont pas responsables et ils ont eux-mêmes semblé être effarés de ce qu’ils entendaient!!!

Or, c’est bien davantage qu’effarant, parce que le Hamas est une organisation terroriste qui est classée comme telle, entre autres, par notre pays, par l'Union européenne, par les États-Unis et par l'ONU, parce que le Sieur Hessel a, de par ses déclarations, fait l'apologie des actes de terrorisme, ce qui est un délit qui est prévu et qui est réprimé, par nos lois, parce qu'il incite, à la haine, et parce qu'il invite l'opinion publique, à croire que ce terrorisme qu'il glorifie est un comportement qui est, à imiter!!! Ce faisant, le Bureau national de vigilance, contre l’antisémitisme, que dirige Sammy Ghozlan a décidé de porter plainte!!!

Je serai, si il en a besoin, au côté de Sammy Ghozlan, pour qui j’ai une profonde estime!!!

Puisque Stéphane Hessel utilise le mot «indigné» et qu’il en a fait un mot d’ordre, pour tous les indigents de la pensée qui imaginent qu’il suffit de trépigner, sur place, pour redresser une économie et pour faire avancer la liberté, un mot qu’ils souillent, à chaque fois qu’ils l’emploient, je dirai que ce qui m’indigne, moi, au sens propre du terme, est qu’un personnage qui devrait déjà être, dans les poubelles de l’Histoire ou, alors, dans la cuvette des toilettes, avant que l’on ne tire la chasse d’eau, en se pinçant le nez, est devenu une sorte de maître à penser que l’on exhibe et qui s’exhibe lui-même, partout!!!

Nous sommes vraiment, dans une répugnante époque où les valeurs d’éthique et de dignité qui sont les plus minimales semblent avoir, complètement, disparu!!!

Me dire que quatre millions de personnes ont acheté l’opuscule qui s’intitule «Indignez-vous» et que, en plus, ils ne l’ont pas fait, pour l’utiliser, comme papier de toilette, mais bien pour le lire, m’inquiète, profondément!!!

Avoir vu Stéphane Hessel parader, le jour même de l’investiture de François Hollande, par le Parti socialiste, mène à considérer que le pire est à attendre, si François Hollande est élu, à la présidence française!!!

Si le pluralisme politique existait encore, dans ce pays, nous n’en serions pas là!!! Or, «Indignez-vous» est partout!!!

«Comment le peuple palestinien fut inventé» sera, par contre, boycotté!!! Vous qui me lisez avez le moyen de combattre le boycott et c’est le seul moyen!!!

Au train où vont les choses, on ne pourra, bientôt, plus parler d’avenir qui est sombre!!! On pourra dire qu’il n’y a plus d’avenir du tout et nous n’en sommes plus très loin
!!!

***********

Voici ce que l’écrivain et le politologue français Pierre-André Taguieff a à dire, sur cette vieille charogne qui s’appelle Stéphane Hessel!!! Je me demande bien quand est-ce que cet indigne vieux schnock va crever, moi!!!

Bonne lecture!!!

***********

Stéphane Hessel, l'«icône» des ennemis de Israël, a-t-il été ce qu’il est convenu d’appeler «un grand Résistant»??? La réponse, à cette question, peut être aussi claire que ferme et elle ne décevra que les naïfs adorateurs de l’idole médiatique!!!

Loin d’avoir été une grande figure de la Résistance française, et personne, bien entendu, ne saurait lui en tenir rigueur, Hessel a fait une modeste carrière de jeune Résistant de bureau qui a vécu, à Londres, de mai 1941 à la fin de mars 1944!!!

À partir de mars 1942, il travailla, à Londres, pour la section R du Bureau central de renseignements et d’action (le BCRA)!!! Sa courte action, dans la Résistance, sur le sol français, a duré trois mois et neuf jours, soit du début d’avril 1944 au 9 juillet 1944, et il fut arrêté, par la Gestapo, le 10 juillet 1944!!! À la fin de mars 1944, Hessel arriva de Londres, en France, par un Lysander!!! Il fait, alors, partie de la mission «Greco» qui visait à réorganiser, en France, les liaisons radiophoniques des divers réseaux, en vue du débarquement de Normandie!!! Son rôle, dans la Résistance française, que nul ne songe à nier et qu’il convient, bien sûr, de saluer, a été fort modeste ou, encore, si l'on veut, bien secondaire!!!

Loin d’avoir été «un grand Résistant», il a été, plutôt, un honorable second rôle
!!!

***********

Maintenant, voici comme Pierre-André Taguieff a déboulonné la statue de cet imposteur!!! Du grand art!!!

Bonne lecture!!!

***********

Il n’est d’efficace délégitimation de Israël qu’à la condition que des personnages publics qui sont dotés d’un prestige social qui est suffisant interviennent, en tant que légitimateurs de l’opération!!! La dernière recrue de la machine propagandiste est l’ancien diplomate Stéphane Hessel qui est né, en 1917, et qui est traité, comme une «icône», par les médias français!!! Il a lancé, au printemps 2010, un appel, à la «solidarité internationale», en prônant un boycott total de Israël!!! Ce personnage public joue le rôle d’une autorité morale, au sein du Nouvel Ordre moral pro-palestinien qui s’est installé, en France, avec ses myriades d’associations actives, ses journalistes qui sont militants, ses cautions intellectuelles, ses manifestants qui sont endoctrinés, etc.!!!

Hessel, qui s’est rendu célèbre, en 1996, pour son rôle de «médiateur», dans l’Affaire des «sans-papiers de Saint-Bernard», n’a pas manqué de se rallier, à la cause palestinienne, après la Deuxième Intifada, pour en devenir, rapidement, compte tenu de ses aptitudes démagogiques, l’un des phares!!! Parmi les initiateurs et les autres «parrains» du Tribunal Russell, sur la Palestine, qui a été lancé, le 4 mars 2009, à Bruxelles, il est celui que l’on voit et que l’on entend le plus!!! Il lance, inlassablement, dans la plupart de ses interventions, ce message, concernant la cause palestinienne : «Il n’y a, actuellement, pas de cause qui soit plus émouvante!!!»!!!

Tel est le dogme fondamental de la pensée de Stéphane Hessel!!!

L’icône, en fonction

Le personnage de Stéphane Hessel est emblématique!!! Il incarne, parfaitement, le type du grand légitimateur de telle ou telle cause!!! Il l’est, d’abord, du fait qu’il se situe, à gauche, sur l’échiquier politique!!! Il l’est, ensuite, en référence à son passé de Résistant et à son passé de déporté politique, dans trois camps nazis!!! Il l’est, enfin, en raison de son prestige social qui provient, pour l’essentiel, d’une légende : celle selon laquelle il aurait été le «co-rédacteur» de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948!!! Son image de marque est, en effet, la suivante : «Co-auteur de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, ce grand témoin du XXe siècle, cet ardent militant de la paix et cet ardent militant de la non-violence a mis tout le poids de son autorité morale, au service d’une cause : le droit des Palestiniens, à disposer d’un État qui est viable!!!»!!!

Il n’y a pas une seule des affirmations qui sont contenues, dans cette publicité, qui ne soit contestable!!! Il n’a pas participé, à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, et, loin de rechercher la paix, par la voie de la non-violence, il incite, à la haine, à la violence et à la discrimination, par le boycott, contre un État démocratique, soit Israël, dont il met, en question, la légitimité et, en conséquence, le droit, à l’existence, et qu’il propose, sans vergogne, d’exclure de l’ONU, ce qui n’empêche pas les laudateurs de l’«icône» de se vouer, à un permanent encensement de l’ancien diplomate!!! Ils paraissent se reconnaître, dans les platitudes, dans les lieux communs, dans les paroles qui sont fleuries et dans les mièvreries qui sont moralisantes que lance, en rafales, leur idole!!! Ils paraissent même s’en délecter!!! Dans le bateleur qui est avéré, ils imaginent apercevoir un sage ou, alors, un saint homme!!!

Il est risqué de s’interroger, sur le prestigieux statut qui lui est reconnu, dans l’espace médiatique, en tant que «co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948»!!! Nul n’en doute et ce statut reste le pivot de toute célébration de sa personne!!! On lisait, encore, ceci, à la fin d’octobre 2010, au début de l’article de Wikipédia qui est consacré, à Hessel : «Stéphane Frédéric Hessel, né, à Berlin, le 20 octobre 1917), est un diplomate, un ambassadeur et un ancien Résistant français!!! Il est l’un des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948!!!»!!!

Cette «co-rédaction» de la Déclaration de 1948, qui est, régulièrement, célébrée, est la source de son aura!!!

Des propos qui sont contradictoires : l’ébranlement de la légende!!!

Or, Stéphane Hessel a tenu lui-même des propos qui sont, pour le moins, contradictoires, sur sa «participation», à la rédaction de la Déclaration de 1948!!! N’en citons que quelques-uns, en enveloppant des affirmations qui ne peuvent être vraies, en même temps, et qui autorisent à supposer, non seulement, que le «sage» pratique le double discours, mais qu’il n’hésite pas à rester, dans le flou, voire même à mentir, quand ça l’arrange!!! Les premiers extraits sont tirés de ses mémoires qu’il a publié, en 1997, de sa brochure qui s’intitule «Indignez-vous» et qu’il a publié, en octobre 2010, et d’un témoignage qui a été enregistré, pour un film hagiographique, sur sa vie, en novembre 2010!!!

Ils illustrent le discours qui est tenu, à l’ordinaire, par Hessel, sur ses «exploits», où sa prétendue «participation», à la «rédaction» de la Déclaration de 1948 occupe la place royale!!! Le deuxième extrait, qui est un véritable démenti qui est apporté, aux affirmations précédentes, est tiré d’une entrevue qui a été réalisée, le 10 décembre 2008, sur le site des Nations-Unies, là où il ne pouvait pas, sans risquer de se ridiculiser, en présence de témoins de l’époque, s’attribuer une quelconque «participation», à la «rédaction» du prestigieux texte!!!

1) Stéphane Hessel, en co-rédacteur de la Déclaration de 1948!!!

L’ancien diplomate affirme ceci, en 1997, dans ses mémoires : «J’eus, pour privilège, de participer, à la rédaction du premier volet de cette Déclaration des droits de l’Homme!!!»!!! Il réitère cette affirmation, en 2010, dans sa brochure qui est intitulée «Indignez-vous» : «J’ai eu la chance, après la Libération, d’être associé, à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’Homme!!!»!!! Il la répète, aussi, dans le film documentaire hagiographique qui lui a été consacré : «J’ai 30 ans et me voici, à New York!!! Je m’engage, dans ce nouveau combat!!! J’ai travaillé, sur la Déclaration universelle des droits de l’Homme!!! Ma Déclaration universelle des droits de l’Homme a été votée, le 10 décembre 1948!!!»!!!

Dans l’entretien qu’il accorde, à Mediapart, entretien qui a été publié, le 11 novembre 2010, Hessel a déclaré ceci : «Je suis le survivant des camps de concentration, de même que l’un des participants, à la rédaction de cette Déclaration universelle des droits de l’Homme qui a été la réponse internationale, à ce que nous avions vécu!!!»!!!

2) Stéphane Hessel, en non-rédacteur de la Déclaration de 1948 : un rôle de simple «témoin»!!!

Dans une entrevue qui a été publiée, le 10 décembre 2008, sur le site des Nations-Unies, Hessel a déclaré ceci : «J’étais, en contact permanent, avec l’équipe qui a rédigé la Déclaration, dont l’Américaine Eleanor Roosevelt et le Français René Cassin!!! Au cours des trois années, soit 1946, 1947 et 1948, il y a eu une série de réunions!!! Certaines d’entre elles étaient faciles, tandis que d’autres étaient plus difficiles!!! J’assistais, aux séances, et j’écoutais ce que l’on disait, mais je n’ai pas rédigé la Déclaration!!! J’ai été un témoin de cette exceptionnelle période!!!»!!!

Tentatives de brouillage

Alors, Stéphane Hessel était-il un «témoin» ou un «co-rédacteur» de la Déclaration de 1948, hein??? A-t-il, simplement, «assisté», à l’élaboration de la Déclaration, ou a-t-il, activement, «participé», à la «rédaction» de cette dernière??? Il ne peut pas dire la vérité, dans les deux cas!!! Les déclarations de décembre 2008 ressemblent, à un aveu qui a été fait, devant ses pairs, dans le cadre de l’ONU!!! Rien ne le poussait, alors, à mentir!!! Il avait, au contraire, de bonnes raisons de ne pas le faire, dans un tel contexte, là où d’autres «témoins» de l’époque pouvaient être présents!!!

Mais, si il a dit, alors, la vérité, il s’ensuit qu’il mentait, dans ses autres déclarations!!! Il va de soi que le statut de simple «témoin», dans le processus qui a abouti, à la Déclaration de décembre 1948, ne saurait conférer, à l’ancien diplomate, l’aura dont il bénéficie, aux yeux du grand public!!! C’est, vraisemblablement, la raison pour laquelle Hessel s’est, pendant si longtemps, laissé présenter, sans réagir, comme étant le «co-rédacteur» de la Déclaration de 1948, une fausse affirmation, et, pour ceux qui savaient la vérité, cette affirmation est mensongère!!! Hessel a laissé dire ceux qui faisaient la profession de le célébrer, même lorsque les faits qui étaient allégués étaient faux, dès lors qu’ils relevaient de la geste héroïque de son personnage historique, tel qu’il l’a construit!!!

L’«icône» tenait à demeurer l’«icône»!!! Et, le monde de la presse, presque d’une seule voix, a chanté les louanges du prétendu «grand homme», sans prendre la peine de vérifier ses dires!!! Les journalistes auraient pu s’informer, sur la question, plutôt que de se contenter de répéter, paresseusement, la rumeur et, ainsi, la cautionner!!! Ils auraient découvert que, dans l’étude qui est consacrée, par René Cassin, à «l’historique de la Déclaration universelle de 1948», l’éminent juriste ne mentionne pas le nom de Stéphane Hessel!!!

Ils auraient, aussi, pu constater que, dans les deux biographies de René Cassin, qui font référence, en français, à cette époque, Hessel brille, par son absence!!! Les journalistes ont, ainsi, contribué, d’une façon consensuelle, à transformer une légende, en un fait historique!!! Exemplaires conformistes, ils ont, une fois de plus, légitimé une affirmation qui est mensongère, en la répétant, à l’infini, sans jamais la soumettre, à un examen critique!!!

Le dévoilement du vrai

À la suite de la polémique qui a été provoquée, par la campagne de diffamation qui a été lancée, le 18 octobre 2010, par le MRAP et par diverses officines «anti-sionistes», contre moi, Pierre-André Taguieff, qui étais accusé d’avoir tenu des propos qui étaient «inacceptables», à l’endroit de Stéphane Hessel, sur ma page Facebook, une campagne qui a été relancée, à la suite d’une entrevue, sur Radio J, qui a été diffusée, le 20 octobre 2010, là où je mettais, notamment, en doute, la participation de Hessel, à la rédaction de la Déclaration de 1948, la biographie de l’ancien diplomate a été examinée, de plus près, et plusieurs articles ont fait la lumière, sur certaines zones d’ombre de sa longue existence!!!

À la suite de ces mises au point, l’article de Wikipédia qui est consacré, à Hessel, a été remanié, de fond en comble, et la mention de la prétendue «co-rédaction» de la Déclaration de 1948 a disparu!!! Mais, la plupart des articles de presse qui sont consacrés, à Hessel, n’ont pas, pour autant, cessé de présenter ce dernier comme étant le «co-rédacteur» de la Déclaration, comme si il s’agissait du seul véritable acte de gloire qui soit imputable, à ce mondain haut-fonctionnaire!!! Quoiqu’il en soit, c’est un faux titre de gloire!!! La triste vérité de sa pseudo-participation, à la rédaction de la Déclaration de 1948, a commencé à circuler, sur Internet, un dommage collatéral qui est caractérisé des attaques qui ont été lancées, contre ma personne, par le MRAP, et qui a été relayé, par une multitude d’officines «anti-sionistes»!!!

Les chasseurs de sorcières voulaient mettre Taguieff, au pilori!!! Ils ont, tout de même, réussi à contraindre Hessel, à enlever l’un de ses masques!!!

L’aveu, faute de mieux

Le 18 novembre 2010, dans une entrevue qui a été publiée, par l’hebdomadaire d’extrême-gauche «Politis», Stéphane Hessel a fini par avouer qu’il n’avait pas participé, à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948!!!

«On peut, donc, dire que j’ai assisté, à sa rédaction, de très près et de bout en bout, dit-il!!! Mais, de là à prétendre que j’en ai été le co-rédacteur, il y a une marge!!! Bref, René Cassin aurait eu un rôle mineur et j’aurais tout fait!!! Ça commence, à me peser!!!»

Il serait plus exact de dire que certains de ses mensonges historiques commençaient, à «peser» lourd, au point de menacer sa réputation, surtout dans la perspective de sa candidature, au Prix Nobel de la paix, en 2011!!! Mais, non sans cynisme, il ne reconnaissait pas avoir lui-même menti et il faisait, comme si il avait été la victime d’une rumeur!!! Or, quelques jours plus tôt, dans une entrevue qui a été publiée, le 11 novembre 2010, par Médiapart, Hessel affirmait, encore, qu’il avait été «l’un des participants, à la rédaction de cette Déclaration universelle»!!! N’était-ce pas, là, mentir, effrontément, une semaine avant son aveu??? Malgré les puissantes digues qui sont élevées, pour protéger la légende dorée de l’«icône», celle-ci, afin de ne pas sombrer, a dû faire des concessions, à la vérité historique!!!

La glorieuse figure d’un Stéphane Hessel qui fut le «co-rédacteur» de la Déclaration de 1948 est allée rejoindre, dans les poubelles de l’histoire des rumeurs et de l’histoire des légendes, d’autres produits de la mythomanie des hommes ordinaires qui sont insatisfaits de leur condition!!!

Vers la mi-novembre 2010, l’article de Stéphane Hessel, sur Wikipédia, a enregistré l’aveu qui a été aussi tardif qu’il n’a été forcé et voici ce que ça a donné : «Stéphane Frédéric Hessel, né, à Berlin, le 20 octobre 1917, est un diplomate, un ambassadeur et un ancien résistant français!!! Il fut l’un des secrétaires de l’un des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948!!! En tant que secrétaire, il assista, aux séances de la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, en 1948, et il écouta les rédacteurs, mais il n’a pas participé, à cette rédaction!!!»!!!

Lors de la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, Stéphane Hessel avait, donc, été un témoin, parmi tant d’autres, et non pas un acteur!!! Le donneur de leçons est, ainsi, mis, à nu!!! Voilà qui signe la fin d’une grande imposture et, aussi le commencement d’un crépuscule qui est bien mérité
!!!

1 commentaire: